Archives pour la catégorie “Promotion de la philosophie en France”

Nouvelles des actions de promotion de la philosophie de Nouvelle Acropole France

Conférence de Fernand Schwarz à Nouvelle Acropole Paris 15

 

Nouvelle Acropole Paris 15 a eu la joie de recevoir Fernand Schwarz, Président-Fondateur de l’association, anthropologue et écrivain, venu présenter une conférence sur la force du cœur, en relation avec son dernier livre : Persée, Guerrier de la paix. Une soirée qui n’a pas manqué d’humour, introduite par une saynète réinterprétant le thème de l’évènement.

Au travers de l’empathie, l’altruisme et de la compassion, Fernand Schwarz a donné des pistes d’actions pour nous aider à développer la force du cœur grâce à un cheminement intérieur

Soulignant que le combat du guerrier pacifique commençait par un travail sur lui-même pour gagner une harmonie intérieure permettant ensuite d’être utile aux autres.

Dans le froid de l’hiver, les participants après un verre de l’amitié sont rentrés le cœur chaud, avec les clefs pour relever le défi de l’ouverture du cœur.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle acropole Bordeaux – Nietzsche ou la quête d’éternité

Nietzche en fait, c’est très simple quand c’est bien expliqué. Ce qui était le cas ce mercredi dans une salle de l’Athénée municipale bondée, grâce aux qualités pédagogiques du conférencier.

Les grands thèmes nietzschéens furent passés en revue et restitués avec une clarté étonnante : le surhomme, le mythe de l’éternel retour, l’amor fati, la volonté de puissance. Le fil rouge qu’il fallait suivre était que les idées ne sont jamais que l’expression d’un certain système de valeurs en l’homme à un moment donné de son histoire. Pour comprendre derrière quoi se cachent les philosophies, il faut remonter à la source. Pour Nietzche, deux forces puissantes sont à l’œuvre dans la vie : une force ascendante, active et une force descendante, réactive que chacun peut retrouver en soi traduites en affirmation ou dénigrement de soi. Dans les deux cas, c’est une volonté de puissance qui s’affirme : constructive ou destructrice.

Nietzsche détruit, au marteau dit-on, les philosophies et les spiritualités fondées selon lui sur une idée de l’homme dévalué. Mais il n’est pas un nihiliste forcené. Tel un Descartes, il cherche à fonder la quête de vérité sur des assises saines. Nietzsche est un philosophe de l’espoir dont la pensée vise à l’universel, il y a en lui une quête d’idéal, une quête d’éternité. Ce philosophe pousse jusqu’au bout la logique de la critique philosophique en traquant tel un psychanalyste la généalogie de nos pensées. Il nous invite à briser nos idoles pour rétablir en nous la hiérarchie des forces pour réconcilier l’esprit et la vie.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conference Journee Mondiale de la Philo Herakles, Strasbourg

Nouvelle Acropole, Conference Journee Mondiale de la Philo Herakles, Strasbourg

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Philosophie, les jeunes membres de l’association Nouvelle Acropole ont organisé une conférence animée sur le thème Philosophie et Mythologie  « Héraklès : un héros inspirateur pour aujourd’hui ». Une vingtaine de participants ont découvert la symbolique des 12 travaux, véritable périple intérieur qui mène le héros au cœur de lui-même. À travers des pratiques ludiques,  ils ont également expérimenté la symbolique des différentes épreuves et pu ainsi vivre de l’intérieur un aspect de l’aventure héroïque. Ces apprentis Héraklès furent victorieux et joyeux d’avoir pu pas simplement connaître mais vivre le mythe. Fort de ces nouvelles armes intérieures, ils sont repartis plein d’enthousiasme, prêt à relever les nouveaux défis de leur vie.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-1

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-1

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-7

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-7

Cette année encore, Nouvelle Acropole Paris 5 s’est associée à la Journée Mondiale de la Philosophie initiée par l’Unesco, en proposant une conférence dédiée aux Mythes et au Mystère. Plus de 100 personnes ont participé à cette soirée, animée par Fernand Schwarz, anthropologue et philosophe, fondateur de la Nouvelle Acropole en France.

La conférence s’est ouverte sur les mythes de la Grèce antique, de Prométhée, d’Ulysse, des dieux grecs, mais aussi ceux vulgarisés par Platon.

Le conférencier Fernand Schwarz a insisté sur le rôle de l’imagination (mythos) pour appréhender des vérités que les concepts seuls (logos) ne peuvent toucher. « Il nous faut réenchanter le monde en nous réconciliant avec l’imagination. Le plus grand risque auquel nous sommes confrontés lorsque nous perdons l’imaginaire, c’est de répéter les mêmes erreurs continuellement. » Notre modernité a créé une aliénation en favorisant une « hypertrophie du logos », dont l’imaginaire est le remède.Et c’est ici qu’interviennent les mythes, en tant qu’intercesseur du pouvoir de l’imaginaire.

Le mythe est fondamentalement basé sur l’épreuve. À l’image de l‘Odyssée d’Homère, chacune et chacun d’entre nous peut être vu comme un Ulysse confronté à ses obstacles.  La puissance du mythe réside dans ces épreuves, qui appellent l’individu à se dépasser. Car le mythe ne se prouve pas, il s’éprouve.

Le mythe nous aide à sortir de la mécanicité, pour accoucher de nous-mêmes et développer notre particularité et notre créativité. L’épreuve doit devenir la preuve que nous venons de nous dépasser dans une qualité supérieure.

« Redonner sa place à l’imaginaire dans nos vies », tel est le message phare de cette soirée dédiée à la philosophie. L’imagination ne nous éloigne pas du réel mais elle nous permet de le transformer. L’éducation à l’imagination est donc fondamentale pour pouvoir transformer le réel.

 

 

 

 

Comments Pas de commentaire »

La nuit des héros à Nouvelle Acropole Paris 15

Comment devenir un héros ?

C’est pour élucider cette question qu’un groupe s’est réuni dans une soirée spéciale « open philo » pour interpréter et expérimenter ce thème.

Et si le héros se trouvait en nous-même ?

Au travers de l’étude de films mythologiques et grâce à des ateliers d’échanges, nous avons pu expérimenter le parcours du héros et en retirer des enseignements à vivre.

La soirée s’est terminée par l’élaboration d’un défi commun pour organiser un événement et apprendre à nous dépasser ensemble. Rendez-vous le 17 décembre !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 15 a organisé une conférence projection autour du thème « la quête initiatique du héros ».

A l’occasion de la journée mondiale de la philosophie, Nouvelle Acropole Paris 15 avait organisé une conférence participative avec projection.

Elle nous a emmenés aux origines du héros, pour en comprendre les clés et les mystères, afin de découvrir le héros en nous-mêmes et de le faire vivre dans notre quotidien.

Une belle invitation à l’aventure et au goût de l’effort, une façon de vivre un combat heureux pour devenir meilleur pour soi et surtout pour son prochain.

Nous l’avons appris lors de cette soirée, pas de héros sans transmission.

Comments Pas de commentaire »

Petit Prince

Conférence Nouvelle Acropole Marseille

Ils sont venus nombreux à la rencontre du Petit Prince qui a fait étape à la Maison de la Philosophie de Marseille. Leurs yeux brillaient, ils s’étaient habillés le cœur… espérant, grâce à ce héros enchanteur et si sage, découvrir l’essentiel qui est invisible pour les yeux et ne se voit qu’avec le cœur.

Comments Pas de commentaire »

Après la conférence « Deviens qui tu es » la semaine dernière, l’évènement philosophique a récidivé à l’Espace Mouneyra vendredi 06/10 avec cette fois « Guérir l’âme du monde », sujet encore aussi ambitieux et complémentaire. En effet, si on parvient à trouver l’unité en soi avec le « deviens qui tu es », il y a toutes les chances que nous nous sentions connectés avec le monde entier, l’univers et les autres qui sont un autre soi-même.

Le conférencier a commencé à régler magistralement leur compte à ceux qui pensent que l’âme n’est qu’un corps nébulo-gazeux. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas les choses avec la vue ou qu’on ne peut démontrer leur existence qu’elles n’existent pas. D’ailleurs, de plus en plus d’astrophysiciens bloqués dans leurs complexes équations mathématiques envisagent de former un signe pour l’hypothèse de l’âme comme on a adopté celui du huit renversé pour tenir compte de l’infini.

Et puis qui ne s’est pas senti ému profondément devant un coucher de soleil, un firmament étoilé et s’interroger sur le mystère de cet univers dont le principal est : pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Pascal avait bien raison en pariant sur l’existence du divin (ou âme ou intelligence) car c’est meilleur pour la santé de l’âme.

Comment guérir l’âme du monde alors ? En se mettant à son chevet et, par l’attention que nous lui porterons, par l’amour qui nous connecte à l’essentiel, en ne plus le considérant comme un objet à exploiter. Ce faisant, nous récupérerons le sens qui nous fait défaut et nous réconciliera avec cette immensité amie.

Et si ce n’était pas suffisamment prouvé, deux jeunes femmes à la fin, ont connecté leurs voix pour nous offrir en signe de démonstration un magnifique chant de sirène, d’où on se demanderait l’origine de tant de beauté et à quoi elle sert si l’univers est absurde !

Comments Pas de commentaire »

Conférence à Bordeaux par Pierre POULAIN

Deviens qui tu es !? C’est pour en savoir plus sur cette proposition, voire cette injonction, que de nombreuses personnes ont investi l’Espace Mouneyra mercredi 27/09.

Déjà pour venir, il fallait avoir compris à peu près de quoi retourne le sujet. Dans un deuxième temps, on se demandait bien comment le conférencier allait s’en dépatouiller et s’il ne botterait pas en touche comme c’est souvent le cas avec les questions de philosophie où on repart avec plus de questions que de réponses. Et bien ce n’était pas le cas et c’est avec une grande maestria que la solution de ce qui semblait être une équation du 3ème degré a été démontrée.

Postulat de départ : nous ne sommes pas qui nous sommes.

Ce qui induit : si je ne suis pas qui je suis, qui suis-je ? Et pourquoi ai-je souvent cette impression que je ne suis pas comme je devrais être ? Pourquoi je possède tant de masques sociaux alors que j’aspire à une cohésion de mon être ?

Oui mais, comment le trouver ce fameux être dont on parle tant et qu’on ne voit pas telle la fameuse Arlésienne ?

PAR LA VOIE DU SILENCE. C’est-à-dire que malgré tout le bruit que font les masques du monde, il y a un silence, un ilot inatteignable par les tempêtes. Et dans ce silence je deviens moi. Pas à l’écart du monde ce qui serait une fuite mais au centre de mon être qui me permet d’enlever les masques pour gérer ma vie au naturel et avec plus de sérénité.

Mais cela n’est possible que si j’éprouve une nécessité vitale de l’atteindre pour débuter la quête ! C’est alors que démarre la véritable magie et le ré -enchantement…Bon sang mais c’est bien sûr !

Un poème de Traoré sur fond de musique d’une harpe persane en direct avait entamé la soirée. Un repas aux saveurs goûteuses a été apprécié par les nombreuses personnes qui voulaient encore en découdre sur la question.

Comments Pas de commentaire »

Une soirée pour passer à la pratique des sagesses Toltèques

Une conférence qui a fait le plein de la salle de l’espace Mouneyra ce vendredi 9 juin.

Quand le conférencier a demandé au public qui connaissait ces fameux accords, presque tout le monde a levé la main mais à la question de qui les pratique on entendait les mouches voler ! Alors sur sa demande on a tiré les chaises contre les murs et on s’est exercé à la rencontre d’inconnus en déambulant dans la salle. On s’est regardé dans les yeux de manière neutre, puis en se disant bonjour, on s’est dit deux à deux et face à face en changeant de personne ce qu’on aimerait changer dans le monde, et chez soi plus particulièrement avec les consignes de ne faire aucune supposition sur l’autre, de faire de son mieux, d’avoir une parole impeccable.

Ces exercices simples ont donné lieu à un super échange où chacun a plus appris de la sagesse toltèque, sur lui-même et sur les autres, que s’il avait lu 10 ouvrages sur le sujet et écouté autant de conférences.

Comme d’habitude, la soirée avait débuté par une animation à caractère lyrique cette fois et s’est terminée à table avec ceux qui désiraient prolonger la magie des échanges.

Comments Pas de commentaire »