Archives pour la catégorie “Non classé”

Un succès exceptionnel pour cette conférence sur l’intelligence du cœur ! 104 personnes ont assisté à cette rencontre, d’abord pour pratiquer ensemble car le guerrier pacifique est un pratiquant du cœur, comme l’a expliqué le conférencier. Un simple exercice de respiration a permis de retrouver l’harmonie du cœur et de la conscience et surtout une forme d’unité que nous perdons souvent.

Le guerrier pacifique est aussi celui qui connaît les états altérés de son âme et qui sait les combattre quotidiennement. La colère, la susceptibilité, l’orgueil et l’intolérance sont les ennemis à maîtriser, avec «  cet art de la maîtrise fondé sur l’adaptation » cher à Lao Tseu.

La colère entraîne un état de victime, de rejet que le guerrier pacifique affronte avec le calme, la respiration profonde. La susceptibilité, qui est un manque de confiance, informe sur une lecture du monde avec notre propre auto référencement, sans vouloir comprendre les autres et se combat avec l’affirmation et la tolérance. Et cela permet d’évoluer car si nous restons dans nos propres références, nous ne pourrons pas évoluer. Et s’affirmer n’est pas vouloir avoir raison mais aussi regarder notre propre ignorance, et donc de savoir rester bienveillant avec soi et les autres. Face à l’orgueil, qui nous dit sans cesse «  sois fort ! », l’humilité va aider le guerrier pacifique à travailler avec ses propres fragilités.

Nous avons tous des fragilités, et dans ce combat, on est nu devant soi même et on peut faire un bon travail avec ses fragilités psychologiques. L’humble connaît ses propres qualités de cœur et celles des autres.

Face à l’intolérance, très à la mode, avec le syndrome d’être parfait et avec une grande exigence dans les moindres détails, Fernand Schwarz suggère que c’est mieux de pouvoir apprendre à vivre ensemble avec nos imperfections.

Le guerrier pacifique devient ainsi le capitaine de son âme, le maître de son destin, il a compris le grand mystère de la régénération par l’action du cœur et peut agir pour la paix.

Une conférence exceptionnelle, organisée par Nouvelle Acropole à Bordeaux.

Comments Pas de commentaire »

Alain, Hannah Arendt, Teilhard de Chardin, 3 penseurs incontournables.

C’est au cœur de Marseille que tout les jeudi matin de 10 heure à 12 heure, que l’on voyage dans les grandes œuvres qui ont marqué l’histoire de la philosophie occidentale, références devenues incontournables pour comprendre l’évolution des interrogations philosophiques de l’antiquité à nos jours. Pour chaque œuvre, nous étudierons les questionnements clé de son auteur et de son époque.

Propos sur l’éducation d’Alain
Alain est devenu célèbre dans le milieu philosophique grâce à ses cours et ses conférences, mais surtout grâce à ces Propos, qui ont largement contribué à sa notoriété dans le grand public. Il en écrivait sur tous les sujets, actuels ou non.

La crise de la culture d’Hannah Arendt
Pour Arendt, il ne suffit pas de comprendre la tentation totalitaire, il faut lui trouver des remèdes. Dans la seconde partie de son œuvre, elle propose une vision plus optimiste des relations humaines, faite d’initiatives individuelles, d’engagement, de débats communs.

Le Phénomène humain de Teilhard de Chardin
Chrétien convaincu, Teilhard tente d’appliquer sa réflexion scientifique à des essais philosophiques sur la foi et les questions théologiques. La hardiesse de sa pensée lui vaudra de voir le Phénomène humain paru en 1944 mis à l’index.

Depuis plus de 10 ans, les conférences JEUDI PHILO sont organisées par Nouvelle Acropole Marseille et animées par Brigitte Boudon, écrivain et cofondatrice de l’espace inter associatif « Maison de la Philosophie ». Ces rencontres philosophiques devenues maintenant une institution à Marseille, pourraient inspirer d’autres cités.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Toulouse - Conférence Jung et le cycle de la vie

Nouvelle Acropole Toulouse – Conférence « Jung et le cycle de la vie »

Pour la cinquième année consécutive à Nouvelle Acropole Toulouse et devant un public  toujours plus nombreux, Laura Winckler a continué à partager son intérêt pour la pensée de Carl Gustav Jung, dans une conférence sur le thème « Jung et les âges de la vie ». Enfance, jeunesse, âge adulte, vieillesse, … autant de portes de la vie dont nous devons  trouver la clef pour grandir et être heureux. Si dans les sociétés traditionnelles le rôle de l’initiation était d’aider à passer ces portes, aujourd’hui la philosophie pratique peut nous aider à intégrer chaque période de la vie dans un processus conscient de réalisation de soi, que Jung nomme l’individuation. Ainsi, le temps n’est plus synonyme d’usure et de vieillesse mais devient une opportunité de renouveau et de jeunesse intérieure.

Comments Pas de commentaire »

Les 4 et 5 mars 2017, l’ancienne Abbaye de la Cour Pétral, située à Boissy-lès-Perche dans l’Eure-et-Loir, s’est associé à l’événement régional Tout Feu Tout Flamme, organisé par l’Ecomusée du Perche.

Pour la 2ème année consécutive, les arts du feu ont été à l’honneur à la Cour Pétral : Théo, un jeune forgeron de Mortagne-au-Perche, a donné vie à la forge.
Cyril et Guillaume nous ont émerveillés en soufflant le verre.
La Cité Artisanale de la Cour Pétral résonnait aux sons des enclumes, de la taille de pierre et du feu qui crépitait…
122 visiteurs de la région ont participé à l’événement, s’essayant aux différents ateliers (vitrail, forge, taille de pierre), découvrant ainsi des savoir-faire traditionnels qui ne demandent qu’à être transmis…
Nouvelle Acropole - "Tout Feu Tout Flamme" 2017 - Démonstration de souffleurs de verre

Nouvelle Acropole – « Tout Feu Tout Flamme » 2017 – Démonstration de souffleurs de verre

Nouvelle Acropole - "Tout Feu Tout Flamme" 2017 - Atelier forge

Nouvelle Acropole – « Tout Feu Tout Flamme » 2017 – Atelier forge

Nouvelle Acropole - "Tout Feu Tout Flamme" 2017 - Quand le Feu s'anime...

Nouvelle Acropole – « Tout Feu Tout Flamme » 2017 – Quand le Feu s’anime…

Comments Pas de commentaire »

Conférence « Les 3 visages du Guerrier Pacifique » – Nouvelle Acropole Toulouse

Olivier Larrègle, directeur d’ANABAB (Association Nouvelle Acropole Bayonne-Anglet-Biarritz) a tenu une conférence à Nouvelle Acropole Toulouse le 13 janvier dernier autour du thème du Guerrier Pacifique. Le Guerrier Pacifique est celui qui, à travers un parcours initiatique, réussit à concilier les tensions entre l’intériorité et les aspects extérieurs ou utilitaires de son existence. À ce titre, il incarne un archétype qui traverse les âges et les cultures. S’appuyant sur les exemples d’Arjuna et de Thésée, Olivier Larrègle situe le début du parcours du Guerrier Pacifique dans un moment de crise ou de remise en question généralement symbolisé sous forme d’épreuves. Celles-ci vont permettre au Guerrier Pacifique d’éveiller des qualités fondamentales et de découvrir son véritable Être, c’est à dire la part de divin qui sommeille en lui. Vient ensuite la phase du retour qui permet au Guerrier Pacifique de partager la lumière dont il est désormais porteur avec la société, afin de contribuer à l’élévation spirituelle de celle-ci. Ce parcours demande au Guerrier Pacifique d’assumer trois visages : le Guerrier « vainqueur de lui-même », le Guerrier « libérateur des autres » et le Guerrier « constructeur de civilisation ».

Voir l’article « La formation du Guerrier Pacifique » : http://www.nouvelle-acropole.fr/ressources/articles/1472-la-formation-du-guerrier-pacifique

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Toulouse - Conférence "La force de la sagesse"

Nouvelle Acropole Toulouse – Conférence « La force de la sagesse »

De nombreuses idées sont ressorties à l’issu des échanges du ciné-philo sur AVATAR en de cette fin d’été à Nouvelle Acropole Toulouse. La lutte contre l’exploitation des peuples « opprimés », mais aussi la transformation du héros du film, qui malgré son manque de force physique, est psychologiquement fort et ses valeurs intérieures le transforment en un guerrier de la lumière. Les épreuves par lesquelles il passe sont là pour faire ressortir son potentiel caché. Enfin,  la notion de « lien » est omniprésente dans le film  (lien à la nature, au vivant, à la tribu, au sacré). Ainsi, dans Avatar se croisent deux logiques de vie, celle de la rationalité et de la technologie moderne, et celle de la connexion de l’homme à ses racines célestes ainsi qu’à la Nature……un lien à soi et à la Nature qui nous manque cruellement dans notre monde moderne ! Dans sa charte, notre école de Philosophie pratique se propose de « Concrétiser le meilleur du potentiel humain, favoriser sa pleine réalisation en tant qu’individu et son intégration dans la société et la nature. Être un élément actif et conscient pour améliorer le monde. » A l’image de Jake Sully (le héros du film), réenchanter sa vie et le monde qui nous entoure peut ne pas être qu’un rêve.

Les ciné-philo organisés régulièrement à Nouvelle Acropole Toulouse ont pour but de voir le sens et les messages souvent cachés dans du film à travers une première partie d’explications et une seconde partie d’échanges.

Comments Pas de commentaire »

Conférence EgtpteNouvelle Acropole a organisé à Rouen une soirée de conférence et de débat autour du thème «L’Égypte, solidarité, vérité, justice, des clefs pour vivre ensemble». Françoise Béchet, directrice de cette École, a invité l’assemblée à se remémorer un modèle du passé, L’Égypte des Pharaons, qui n’est pas basé comme notre société sur le matérialisme, la compétition, l’affrontement, mais sur une idée d’harmonisation des contraires, en reliant l’intérêt particulier et l’intérêt général. Ce principe de solidarité, vérité, justice, harmonie et confiance était incarné dans la déesse ailée Maât. Pour les Égyptiens de cette époque, les choses n’étaient pas créées pour toujours et tout était sans cesse remis en cause. Ils luttaient donc en permanence contre le désordre, le Chaos, pour faire régner l’ordre intelligent, le Cosmos. La Maât est donc un principe ordonnateur qui harmonise l’homme, la société et l’Univers, par la mise en place d’un système adaptable grâce à la conscience active. La Vérité n’est pas un dogme et s’exprime sous de multiples facettes. La Justice consiste à mettre les choses en correspondance pour que chacun puisse trouver sa juste place et sa voie d’accomplissement. La confiance est basée sur une écoute active pour mieux se comprendre. La solidarité est la capacité de vivre ensemble en étant co-responsable de l’harmonie. Ce travail de mémoire et de réflexion a suscité de chaleureux échanges sur ces deux modèles de sociétés, leurs différences et les voies d’actions possibles aujourd’hui, pour mieux vivre ensemble.

Comments Pas de commentaire »

 

À l’occasion du 40eme anniversaire de Nouvelle Acropole à  Paris, Fernand Schwarz, fondateur de Nouvelle Acropole en France, a donné une conférence audio-visuelle sur « Paris-Ville Lumière », organisée par le centre de Paris 11. Prévue de longue date, cette conférence a trouvé une actualité toute particulière, et une certaine gravité, suite aux attentats et aux massacres du 13 novembre. Paris, ville mythique et symbole, peuple l’imaginaire de millions de personnes. Elle est également un amplificateur, de par son rôle de capitale et de centre politique. Les derniers évènements tragiques n’ont pas été les seuls que la France à subi dans tout l’histoire, mais quand Paris est touché, c’est le monde entier qui est touché en même temps.  Porter atteinte à Paris, c’est porter atteinte à un Idéal Universel.

Comme le dit Victor Hugo « Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde. »Tout au long de cette conférence passionnante, Fernand Schwarz nous a conduit à la rencontre de l’Âme de Paris, son histoire, sa géographie, son mythe, son architecture, ses symboles et les hommes qui l’ont fait. Le conférencier à donné au public une boussole pour voir Paris d’une façon différente, en regardant au-delà de ce qu’elle nous montre. Alors oui, l’Est parisien, depuis la porte du Trône, le Char de la Nation, le Génie de la Bastille, l’Est parisien trouve son symbole avec la Place de la République : nous devons réussir ensemble. « Paris est battu par les flots mais ne sombre pas. »

Comments Pas de commentaire »

JMP 2015 1Chaque année, tous les troisièmes Jeudi de Novembre, l’UNESCO organise, « La Journée Mondiale de la Philosophie ». Nouvelle Acropole, a donc animé, à cette occasion, une soirée de conférence et de débat, autour de la célèbre phrase du Mahatma Gandhi « Être le changement que nous voulons pour le monde. Quatre interventions se sont succédées et ont été l’occasion de nombreux échanges,  sur la vie de Gandhi, ses pratiques spirituelles. Gandhi a aussi été le moteur d’un changement de vision de l’économie, plus raisonnée, où le meilleur de l’individu se retrouve dans le meilleur de la collectivité. Devenir le changement que nous voulons pour le monde porte l’idée que tout changement doit venir de l’intérieur de soi-même, en élevant sa conscience, en passant d’une société individualiste à une société coopératrice. La philosophie peut donc apporter une contribution essentielle face aux enjeux complexes auxquels nous devons faire face et faire progresser la Paix, une nécessité dans l’actualité aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Spectacle théâtral, "ion" de Platon au théâtre Trianon de Bordeaux. Affiche

Nouvelle Acropole, Spectacle théâtral, « ion » de Platon au théâtre Trianon de Bordeaux. Affiche

Platon de retour à Bordeaux

Cult-Spectacle ION-France-Bdx-022015

Nouvelle Acropole, Spectacle Théâtral »Ion » de Platon au Théatre Trianon de Bordeaux, un public nombreux

À l’initiative de Nouvelle Acropole Bordeaux, au Théâtre Trianon, la Compagnie de théâtre «Les Amis de Platon » a interprété Ion, sur une mise en scène et une adaptation de Marie-Ange MATHIEU, agrégée de philosophie. Gérard MASCOT jouait Socrate et Olivier CABASSUT, Ion, usant tour à tour de ton alerte, d’ironie, de grandiloquence, du rire même. Un public de 150 personnes a pu ainsi être à l’écoute d’un des redoutables dialogues qui traite de la poésie, et du questionnement notamment sur la nature de sa source. où les poètes vont puiser leur talent …Ion est un rhapsode, un expert dans la récitation de poèmes, allant de ville en ville. Il vient de remporter le prix de la récitation aux jeux d’Épidaure pour son excellente connaissance d’Homère. Il en tire une incommensurable vanité, que Socrate va s’atteler à démonter progressivement.

«Les poètes ne composent pas en vertu d’un art, mais en vertu d’un don divin, chacun n’est capable de bien composer que dans le genre vers lequel la Muse l’a poussé. »

Cult-Spectacle ION-France-Bdx-022015-3

Nouvelle Acropole, spectacle théâtral « Ion » de Platon au Théâtre Trianon de Bordeaux, les acteurs

Pour décrire l’inspiration et la possession poétique, Socrate compare le poète à certains possédés religieux et se sert de l’image de la pierre d’Héraclée, l’aimant pour décrire cet état. Un aimant a la vertu d’attirer à lui les métaux. Dès qu’un métal est en contact avec l’aimant il possède à son tour la capacité d’attirer les autres métaux. Ainsi une chaîne peut s’établir, rattachée en dernier lieu à l’aimant. De même, le poète est le premier maillon d’une chaîne inspirée par les Muses. Le rhapsode n’est que le second maillon, il est un « interprète d’interprète », tandis que le spectateur termine la chaîne. Ion est-il un éloge des productions artistiques qui sont le fruit d’une inspiration divine qui dépasse toute science ? Ou au contraire un éloge de la science qui seule peut juger correctement de toute chose en évitant le piège des discours superficiels centrés sur leur seule apparence formelle ? Les acteurs ont eu la générosité de prolonger leur performance par un temps dédié aux questions- réponses avec le public.

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils