Archives pour la catégorie “littérature”

Espace Mouneyra, Conférence et animations poétiques tout au long de la soirée

Dessin des petites matriochka fait en direct pendant la lecture du conte de Babayaga

L’espace Mouneyra a reçu ce samedi un public qui même en ces temps d’élection voulait bien s’en laisser conter.

Il s’agissait en fait d’une conférence spectacle ou le public accueilli par de mystérieuses dames vêtues de robes de princesse entrait d’emblée dans un décor rempli de poésie féerique. Le conte est une épopée métaphorique de l’âme, il porte un message d’une sagesse atemporelle, il possède des clés psychologiques, spirituelles, initiatiques. Son langage est symbolique : les arbres y parlent, les fontaines sont enchantées et nous trouvons tout cela normal pour un monde enchanté.

Les explications de nos fées étaient entrecoupées de lectures et d’animations où le Petit Chaperon rouge dansait son histoire et où une main dessinait en direct le conte russe de Babayaga sur un écran. Ajoutez à cela des chœurs lancinants pour installer une douce confusion dans les esprits les plus rationnels. Blanche Neige se retrouvait alors dansant la valse avec l’ascète nain tandis que le Petit Poucet croquait la sorcière. La Belle au Bois Dormant se réveillait chez Barbe Bleue et la petite marchande d’allumettes se faisait cuire un pot-au-feu dans la cabane de l’ogre devenu végétarien.

Ah, au fait, les contes ne sont pas des histoires à dormir debout mais à rêver éveillé… (faites passer).

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence, Pierre Teilhard de Chardin, Chantal Amouroux, Paris 5

Nouvelle Acropole, conférence, Pierre Teilhard de Chardin, Chantal Amouroux, Paris 5

Qui était Pierre Teilhard de Chardin ? Considéré comme l’un des théoriciens de l’évolution les plus remarquables de son temps, le père Jésuite Pierre Teilhard de Chardin a intégré la dimension évolutive du monde à sa foi chrétienne, proposant une vision cosmologique dans laquelle l’Homme occupe la place privilégiée de « flèche de l’évolution ».

Porte-voix de cette pensée qui réconcilie science et mystique, Mme Chantal Amouroux a promu au centre Nouvelle Acropole de Paris 5, la vision de ce grand « Pèlerin de l’avenir » qu’était Teilhard. Un hommage vibrant et une invitation renouvelée à s’émerveiller, toujours …

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Séminaire "L'école néoplatonicienne", par Laura Winkler à Paris 5

Nouvelle Acropole, Conférence « L’école néoplatonicienne », par Laura Winkler à Paris 5

De Plotin à Proclus, qui étaient les philosophes de l’Ecole néoplatonicienne ? Quels sont leurs enseignements sur la « vie de l’âme » et quel lien établissaient-ils entre magie et philosophie ? Une après-midi conférence animée par Laura Winkler, philosophe, auteure et conférencière dans le cadre des Jeudis Philos de Nouvelle Acropole Paris 5

Comments Pas de commentaire »

C’est un public de près de 90 personnes qui a pu se délecter d’un exposé tant inspirant qu’enrichissant de Mohammed Taleb, au Casino de Biarritz. Philosophe algérien, le conférencier par sa conception néoplatonicienne de la nature et du sacré, nous a ouvert à son enseignement relatif à l’écopsychologie et sa grande sensibilité à l’environnement.
Chroniqueur au Monde des Religions, invité à diverses émissions et président d’association, son regard reliant Mythos et Logos nous ont permis d’établir une multitude d’interactions entre spiritualité, métaphysique, critique sociale, dialogue interculturel et science. Il nous a présenté et dédicacé son nouvel ouvrage « Nature Vivante et Ame pacifiée » ainsi que « L’écologie vue du Sud » publié en 2014.
Sa culture, comme une bouffée d’oxygène a ravi les âmes et les esprits, nous invitant ainsi à un retour à l’intelligence du lien et de l’analogie, à la transmission de la mémoire traditionnelle et l’importance du retour à nos origines pour mieux vivre notre quotidien.

 

Venue Mohamed Taleb Mars 2015 (15)

Nouvelle Acropole, atelier, « de l’origine des mythes aux mythes de l’origine » de Mohammed Taleb à Biarritz

Venue Mohamed Taleb Mars 2015 (2)

Nouvelle Acropole, Conférence « les mythes de l’origine du monde » de Mohammed Taleb au Casino de Biarritz

 

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Rouen

Nouvelle Acropole Rouen

Nouvelle Acropole Rouen a invité Fernand Schwarz, anthropologue et philosophe, pour la présentation de son dernier livre, « Le sacré camouflé ». Fernand Schwarz a développé le thème du mythe du Héros, pour accomplir son destin. Dans toutes les traditions, le héros, tel Arjuna, Ulysse ou Thésée, est celui qui marie ses racines, dans notre espace temporel, avec l’esprit et l’intelligence, dans un plan supérieur. Au commencement de son périple, il soupçonne d’avoir quelque chose à réaliser, sa destinée, et il s’imagine autrement. Il développe de nouveaux moyens, encore à l’état de potentiel, pour devenir celui dont il rêve afin que sa vie ne soit pas inachevée. C’est l’aventure vers l’inconnu, un périple intérieur pour devenir un guerrier en paix avec lui-même. Ce voyage se compose de plusieurs étapes, de la prise de conscience, puis de l’épreuve et de la traversée, jusqu’au retour dans la société pour transmettre la sagesse. Il combat ses propres ombres, pour son bien et pour celui des autres. Il est animé par l’amour, entendu comme force de cohésion, de profonde nécessité de complétude et agit avec volonté et discipline pour rétablir un ordre intelligent et harmonieux. Le Héros lutte contre la peur, dans une civilisation en perte de repères. Nous avons tous soif de mythes, nous sommes tous des héros potentiels, avec un long chemin intérieur à réaliser et nous avons tous un destin à accomplir. Pour que le bien vivre ensemble, la Paix et la Fraternité ne soient pas que de simples slogans.

Comments Pas de commentaire »

115 personnes ont pu apprécier la clarté des propos de Fernand Schwarz, philosophe et anthropologue venu animer une conférence sur le thème du Sacré Camouflé au Colisée de Biarritz.Son éloquence nous a porté à la découverte du pouvoir des symboles dans nos vies, messagers du sacré et inhérent à la condition humaine. Son expérience a posé un éclairage nouveau sur les rites modernes à conscientiser pour mieux vivre. Après la conférence, Fernand Schwarz a dédicacé son livre « Le sacré camouflé » avec le public.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole activité

Nouvelle Acropole - Conférence "Les héros de l'aéropostale" à Toulouse

À l’occasion des 70 ans de la disparition d’Antoine de St Exupéry,  l’association Nouvelle Acropole Toulouse a rendu hommage aux pilotes et à l’aventure de l’aéropostale, dont Saint-Exupéry fit connaître les exploits à travers ses écrits. La phrase du fondateur de la compagnie, Pierre George Latécoère,  avant le lancement de la ligne, illustre bien l’esprit de cette entreprise audacieuse qui débuta à  Toulouse au début du XXème siècle : « J’ai refait tous les calculs. Ils confirment l’opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne nous reste plus qu’une chose à faire : la réaliser». À  travers les différentes interventions et les animations théâtrales qui ont ponctué la soirée, le public a pu parcourir cette véritable épopée qui n’aurait pu se réaliser sans l’héroïsme et le dévouement de ses pilotes, tels Guillaumet, Mermoz,  Saint- Exupéry… et les autres. Liés par une profonde camaraderie, ces hommes ont défié les limitations techniques de l’époque, au prix de leur vie, pour transmettre le courrier à travers les continents.

Comments Pas de commentaire »

 

Nouvelle Acropole, activité

Nouvelle Acropole, conférence "Albert Camus, la pensée révoltée" à Strasbourg

Michèle Flaurgane nous a fait partager son amour pour l’humaniste Albert Camus. Visionnaire, homme de dialogue et profondément attaché aux valeurs éthiques, il a défendu ses convictions avec constance et ferveur,  même abandonné de tous. L’homme révolté que dépeint Camus est tendu entre révolution et indifférence. Il ne tombe ni dans la haine ni dans le mépris. Au contraire, pour lui, dire « non » à un système démagogique, génère des valeurs, de l’espoir, la liberté, tout ce que Camus espérait pour l’humanité. Bien entendu, la révolte ne suffit pas à fonder la solidarité humaine, il faut la réinventer car la révolte ne peut être que l’expression d’un amour profond pour l’homme et pour la vie. Ne pourrait-on pas y voir là une réponse possible aux questions brûlantes qui agitent notre époque ?

 

Comments Pas de commentaire »