Archives pour la catégorie “Activités culturelles”

Nouvelles des activités culturelles de Nouvelle Acropole France

 Conférence - Le pouvoir spirituel des contes

Conférence par Mireille Chambon – Le pouvoir spirituel des contes

Comment réenchanter le monde actuel, et d’abord comment nous réenchanter nous-mêmes ?

Selon Mireille Chambon, philosophe passionnée par l’interprétation des contes de fée, ces derniers ont un rôle majeur pour nourrir notre vie intérieure. Dans une conférence à Nouvelle Acropole Toulouse, elle a rappelé que nous avons tous des contes qui nous ont marqué dans notre enfance, dont les expressions et les images restent dans notre mémoire (« Il était une fois », « Tire la chevillette et la bobinette cherra »,…). Mais pourquoi les  contes nous marquent-ils ainsi ? Pour la conférencière, s’appuyant sur l’analyse des contes par Jacqueline Kelen (« Une robe aux couleurs du temps »), chaque conte est une sorte de parcours initiatique : « Ils ne s’appliquent pas simplement à nos problèmes existentiels, mais aussi à notre vie intérieure. Ils nous donnent des pistes, des clés ». Ainsi, le rôle fondamental du conte est de nous donner les clefs nous permettant de redevenir le héros de notre vie et de nous mettre à l’écoute de notre âme (au sens des philosophes antiques). A chacun, ensuite, de découvrir le message caché des contes qu’il aime entendre…

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Journée mondiale de la philosophie, Conférence « Les 12 vertus d’Héraklès » à Lyon

Chaque année, en Novembre, l’UNESCO promeut la philosophie  à travers une journée mondiale.

Pour cette  12ème édition, l’association Nouvelle Acropole de Lyon a organisé une conférence riche en découvertes sur le célèbre mythe d’Héraklès.

Avec l’étude des douze travaux accomplis par le héros, un lien a été fait entre notre monde logique et le monde symbolique des civilisations antiques.

Grâce aux douze épreuves envoyées par les dieux, Héraclès se découvre des vertus qu’il n’imaginait pas : Le courage, l’humilité, le bon sens….

Cette conférence menée par Didier Carrié, philosophe et formateur depuis de nombreuses années à Nouvelle Acropole, a permis de décrypter les archétypes et les mots pour illustrer l’épopée du héros magnifique qui traverse le temps et dont la conduite est destinée à inspirer chacun dans sa vie quotidienne.

Elle fera l’objet d’un livre dont nous ne manquerons pas de vous faire part !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Toulouse – Journée Mondiale de la Philosophie 2017

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Philosophie, le 3e jeudi du mois de novembre, dédiée cette année au thème « Mythologie et philosophie » l’école de philosophie Nouvelle Acropole Toulouse a évoqué le mythe de Thésée et du labyrinthe. Après avoir assisté à une adaptation moderne du mythe de Thésée et testé leurs connaissances en mythologie à travers un quizz, les participants ont été invités à réfléchir, en petits groupes, à la question : Quelle symbolique renferme le labyrinthe ? De multiples significations sont apparues : le parcours de la vie, la quête de son identité, mais aussi un lieu d’épreuves d’où il faut ressortir pour rejoindre la lumière. Ainsi, le mythe de Thésée affrontant le Minotaure au centre du labyrinthe, nous inviterait-il à accomplir le héros qui sommeille en chacun de nous ?

Comments Pas de commentaire »

Une journée totalement magique  !
Puis à 20h porté par la candeur de ces  « tout petits » étonnés de rien, émerveillés par tout,  imprégnés de cette pureté quasi divine de l’enfance, Olivier LARREGLE a décliné  les trois niveaux de la magie thème qu’il maîtrise parfaitement .

Pendant plus d’une heure, troquant ses notes pour quelques tours de magie qu’il gardait dans son sac, sous l’œil complice et amusé du magicien professionnel de l’après midi, il a illustré son propos avec force et talent. Il a réenchanté le public avant que de nous inviter à devenir chacun magicien de nos vies et de tenter à notre tour de réenchanter le monde.

Encore merci à nos deux magiciens, à  AXEL LUPIN l’illusionniste et à Olivier LARREGLE le passeur de Feu.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-1

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-1

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-7

Nouvelle Acropole Paris 5, Journée Mondiale de la philosophie 2017, Fernand Schwarz-7

Cette année encore, Nouvelle Acropole Paris 5 s’est associée à la Journée Mondiale de la Philosophie initiée par l’Unesco, en proposant une conférence dédiée aux Mythes et au Mystère. Plus de 100 personnes ont participé à cette soirée, animée par Fernand Schwarz, anthropologue et philosophe, fondateur de la Nouvelle Acropole en France.

La conférence s’est ouverte sur les mythes de la Grèce antique, de Prométhée, d’Ulysse, des dieux grecs, mais aussi ceux vulgarisés par Platon.

Le conférencier Fernand Schwarz a insisté sur le rôle de l’imagination (mythos) pour appréhender des vérités que les concepts seuls (logos) ne peuvent toucher. « Il nous faut réenchanter le monde en nous réconciliant avec l’imagination. Le plus grand risque auquel nous sommes confrontés lorsque nous perdons l’imaginaire, c’est de répéter les mêmes erreurs continuellement. » Notre modernité a créé une aliénation en favorisant une « hypertrophie du logos », dont l’imaginaire est le remède.Et c’est ici qu’interviennent les mythes, en tant qu’intercesseur du pouvoir de l’imaginaire.

Le mythe est fondamentalement basé sur l’épreuve. À l’image de l‘Odyssée d’Homère, chacune et chacun d’entre nous peut être vu comme un Ulysse confronté à ses obstacles.  La puissance du mythe réside dans ces épreuves, qui appellent l’individu à se dépasser. Car le mythe ne se prouve pas, il s’éprouve.

Le mythe nous aide à sortir de la mécanicité, pour accoucher de nous-mêmes et développer notre particularité et notre créativité. L’épreuve doit devenir la preuve que nous venons de nous dépasser dans une qualité supérieure.

« Redonner sa place à l’imaginaire dans nos vies », tel est le message phare de cette soirée dédiée à la philosophie. L’imagination ne nous éloigne pas du réel mais elle nous permet de le transformer. L’éducation à l’imagination est donc fondamentale pour pouvoir transformer le réel.

 

 

 

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Conférence « Neurosciences et nouvelle éducation » à Lyon

Une conférence sur les neurosciences et la nouvelle éducation a été donnée par Antoine Herisseau, à l’école Nouvelle Acropole de Lyon.

Le conférencier est professeur de sciences, et formateur à l’école Nouvelle Acropole de Marseille.

Il nous a présenté l’éducation comme voie qui vise à construire notre intériorité et permet de se connaître, de connaître le monde et de le respecter.

Elle développe aussi l’esprit critique afin de ne pas être vulnérable à la propagande.

L’environnement social contribue  à construire le cerveau de l’enfant, car l’humain a besoin de l’autre pour se développer.

Les enfants aiment apprendre et le travail leur est plus utile que le jeu. La dimension pratique est essentielle : pour apprendre les choses, il faut les vivre, les expérimenter et se confronter aux autres.

Catherine Gueguen, pédiatre formée à l’haptonomie et à la Communication Non Violente (CNV), a démontré l’importance de la bienveillance dans l’éducation : il faut donner une éducation empathique et aimante. Du fait des neurones miroirs, plus on reçoit d’empathie, qui engendre l’imitation de l’éducateur, plus on est en mesure d’en donner aux autres. L’adulte éducateur doit donner à l’enfant des repères, un cadre. Il doit éviter le jugement, la critique et le reproche. Rebecca Waller, psychiatre et chercheuse à l’Université du Michigan, a critiqué les éducations punitives ; le stress sécrète du cortisol, très toxique pour le cerveau de l’enfant.

Du fait de la plasticité cérébrale, le cerveau peut modifier constamment son architecture interne au gré des stimulations d’apprentissage rencontrées, ce qui permet de dépasser le fatalisme, le déterminisme et d’élargir les limites posées par l’inné.

Ainsi par l’éducation, chacun peut développer le meilleur de lui-même.

Comments Pas de commentaire »

Samedi matin 21 octobre nous retrouvons FABIEN AMOUROUX et NIETZSCHE pour un atelier de 3 heures. Puisque Dieu est mort ! Il faut partir à la recherche du coupable ….  J’espère que vous suivez….
Une enquête est ouverte et d’éventuels suspects (Socrate, Saint-Paul, Kant, Nietzsche lui-même, le Dernier Homme, et un étrange Colonel Moutarde) prônent déjà au tableau. Des armes sont proposées et des lieux sont désignés. Des textes nous sont distribués pour nous aider. Fabien nous régale d’un choix de fragments d’ouvrages de l’auteur que nous n’aurions peut-être jamais lus.

Nous avons travaillé en groupe. Nous nous sommes bien amusés… et instruits pour résoudre l’énigme qui a tué Dieu.

Encore merci FABIEN et à très vite de nouveau à BIARRITZ.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole activité

Nouvelle Acropole, conférence « C. G. Jung et les dieux intérieurs », à Lyon

C’est devant un public nombreux et captivé que Laura Winckler, philosophe, spécialiste de la psychologie jungienne, a donné  une conférence dans les locaux de L’association lyonnaise Nouvelle Acropole.

Carl Gustav Jung (1875-1961), médecin psychiatre suisse, a introduit dans sa méthode des notions de sciences humaines comme la mythologie. On lui doit également le concept d’individuation. Pour nous construire, nous comprendre et retrouver notre être fondamental, nous avons besoin de modèles, car l’âme se nourrit de ces modèles pour la réflexion. Nos qualités et nos défauts sont au départ ceux des dieux et déesses de la mythologie, et donnent du sens à nos évènements de vie. Les qualités des archétypes constituent des atouts à valoriser et leurs défauts constituent autant de défis à relever en les corrigeant. Il est aussi possible de développer des archétypes complémentaires pour mieux développer notre personnalité.

Laura WINCKLER propose à chaque homme d’identifier ses dieux de référence, et à chaque femme d’identifier ses déesses de référence par un test qui figure dans son dernier livre intitulé « Dieux intérieurs – comment identifier votre archétype personnel », publié par Nouvelle Acropole et disponible à l’Espace Vollon.

Comments Pas de commentaire »

C’est dans les locaux  d’ ANABAB à Biarritz devant un parterre comble que s’est présenté Philippe DAUTAIS ce samedi 30 septembre 2017 , sous la forme de deux ateliers de trois heures.

Ce prêtre orthodoxe du Patriarcat de Roumanie , Fondateur et responsable du centre de Sainte Croix en Dordogne et auteur de plusieurs ouvrages a développé deux thèmes : « La Philocalie ou l’ amour de la Beauté » et  « L’éclosion de l’Eros ».  Sa clarté,  la puissance de son propos et son détachement teinté d’humour rempli de spiritualité nous ont régalés.

« Que faisons nous de ce désir d’aimer et de ce désir de vie qui résident en chacun de nous et que le fini ne pourra jamais combler ? » Qu’en faisons nous et surtout à quel service le mettons nous ?  « Aller vers soi et aller vers Dieu c’est la même chose » Un propos qui a passionné l’auditoire.

Nous nous sommes tous quittés à regret, augmentés par cette riche journée.

A trés vite de nouveau à Biarritz Père DAUTAIS.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Lyon, conférence « Sagesse toltèque et initiation chevaleresque »

Une conférence d’Adeline ALBOU intitulée « sagesse toltèque et initiation chevaleresque » s’est tenue à l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon, en présence de nombreux participants.
La conférencière s’est inspirée du livre « les quatre accords toltèques » de Miguel RUIZ, qui constitue un code moral qui s’appuie sur quatre enseignements :
1) Notre parole doit être impeccable. Il ne faut dire que ce qu’on pense vraiment et le mettre en pratique.
2) Quoi qu’il arrive autour de soi, il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Il faut se préoccuper de ce qui dépend de nous et pas de ce qui dépend de facteurs extérieurs à nous.
3) Il ne faut pas faire de suppositions, notamment par rapport aux pensées des autres.
4) Il faut toujours faire de son mieux, quoi qu’il arrive.
Les Toltèques ont vécu au Mexique de 850 à 1250 après Jésus-Christ.
La sagesse toltèque s’appelait toltequaiop. L’idéal des Toltèques était de relier le ciel et la terre, et cherchait à se détacher du matériel pour aller vers le spirituel.
Le kalmekak était une école de formation des guerriers qui recherchaient leur âme et leur identité.
Ces guerriers avaient deux armes : les fleurs, associées à la beauté, et le chant, associé à la sagesse.
Chaque chevalier devait livrer un combat intérieur, contre ses défauts, ses peurs, le plaisir et le confort. Cette lutte contre soi-même était représentée par le dieu Jaguar.
Les chevaliers cherchaient le détachement dans l’action et pas les fruits de l’action ; ils avaient un code d’honneur et respectaient la parole donnée.
Après une conférence de 45 minutes, des exercices pratiques ont permis aux participants de mettre à l’épreuve les enseignements des quatre accords toltèques et un débriefing d’un quart d’heure a permis à chacun d’exprimer ce que la conférence et les exercices lui avaient apporté, de définir ses objectifs ainsi que les qualités à développer pour les atteindre.

Comments Pas de commentaire »