Archive de l'auteur

Deux volontaires de Nouvelle Acropole, place de la République

Deux volontaires de Nouvelle Acropole, place de la République

L’association Nouvelle Acropole du 11e arrondissement de Paris organise régulièrement des maraudes dans le quartier. Des volontaires visitent des sans-abris.
Marauder c’est aller à la rencontre de l’autre, qui est dans la rue, et lui exprimer fraternité et solidarité.

Hier soir nous avons retrouvé Piotr en meilleur santé et heureux de nous revoir. C’est cela nos rencontres : des moments riches profonds, qui nous relient !
Témoignage de Tara : « La maraude est un laboratoire ou je vis la relation à l’autre et par ce fait ma relation avec moi-même. C’est donc aussi un terrain d’apprentissage sur moi-même. »

Venez nous rejoindre !
Contact : Dominique au 06-43-25-49-34

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Conférence Soufisme d' Ouzbékistan, Paris 11

Nouvelle Acropole, Conférence Soufisme d’Ouzbékistan, Paris 11.

Nouvelle Acropole Paris 11 a été ravie d’accueillir un public très nombreux pour cette activité mémorable et passionnante. à l’initiative de Denis Marquet, et en sa présence ; avec Ikhtiyor Nurullaev, guide inspiré en Ouzbékistan, grand connaisseur et pratiquant du soufisme de l’école Naqshbandi, ouvert à toutes les spiritualités du monde. Il nous a présenté son merveilleux pays et sa spiritualité traditionnelle vivante ; et Davlat Toshev, peintre miniaturiste soufi, maître d’une pratique artistique traditionnelle impliquant l’alliance de la perfection du geste et de l’intégration spirituelle.

Nouvelle Acropole, Conférence Soufisme d' Ouzbékistan, Paris 11

Ikhtiyor Nurullaev et Denis Marquet.

 

L’Ouzbékistan est surnommé la Suisse de l’Asie centrale, par ses richesses en pétrole, en gaz et uranium. Une prospérité intérieure se dégage de la population très accueillante et empreinte d’une grande tolérance et ouverture d’esprit.

Nouvelle Acropole, Conférence, Soufisme d'Ouzbékistan, peinture de Davlat Toshev, Paris 11

Peinture de Davlat Toshev.

 

 

 

Le  soufisme de la voie Naqshbandi propose une spiritualité de l’état amoureux, dans laquelle le pratiquant est de tout coeur avec son Bien-aimé, la divinité qui  est en lui et hors de lui. Il pratique la méditation silencieuse, le dhikr du cœur,  dans le respect de toutes les religions qui permettent à l’individu de s’élever à ce qu’il est de meilleur. Et, par la contemplation, il perçoit que la beauté extérieure n’est que le reflet de la beauté intérieure et que dans chacun de nos désirs, il y a l’infini. C’est donc à une approche spirituelle de l’intégration du désir qu’invite ce soufisme, et non au renoncement ni à l’ascèse stérile.

 

 

Comments Pas de commentaire »

Dans le cadre de la journée mondiale de la philosophie à l’initiative de l’UNESCO, Nouvelle Acropole Paris 11 a organisé une conférence interactive et ponctuée d’écoutes musicales, qui a permis de vivre une soirée enrichissante et conviviale.

La musique a ce pouvoir d’exercer sur les cœurs une influence morale. Aristote décrit dans son ouvrage Les Politiques ses effets de catharsis, processus de purification des affections et des passions en recourant « aux mélodies qui transportent l’âme hors d’elle-même ». Quant à son rôle éducatif, la musique est un des moyens d’arriver à la vertu ; elle peut, de même que le sport influe sur les corps, façonner les âmes « en les accoutumant à un plaisir noble et pur ». Déjà à son époque Aristote mettait en garde contre la professionnalisation et l’accent mis sur la virtuosité pouvant faire perdre à la musique son caractère authentique et populaire.

Tout au long de la conférence, des écoutes musicales live (piano, didgeridoo, flûte) ou audio ont été proposées, ainsi qu’un exercice de chant en canon pour permettre au public de participer d’une expérience d’harmonie collective. Des groupes se sont constitués peu avant la fin pour que chacun puisse échanger et mener une réflexion commune, afin de la partager avec tous par l’intermédiaire d’un rapporteur volontaire. Que de richesses en sont issues !

Echanges par groupes.

Echanges par groupes.

Moment d'écoute du didgeridoo.

Moment d’écoute du didgeridoo.

Comments Pas de commentaire »

Cinquième volet, à Nouvelle Acropole Paris 11,  des conférences sur la figure du guerrier pacifique à travers les civilisations et les âges. La soirée, orchestrée par Lionel Nosjean, était parsemée d’évocations littéraires, poétiques, philosophiques et musicales. Le public a été mis à  contribution pour mener une réflexion par petits groupes. Il en est ressorti de véritables pépites de sagesse et une bonne humeur collective. Qu’a-t-on retenu ? Sur la voie du juste, le guerrier doit porter attention au réel, avec acceptation. S’accorder à la fois intérieurement et extérieurement à l’indicible, tout en acceptant le réel et en constatant les désaccords. Il n’a jamais fini, n’est jamais arrivé à sa destination. Il s’agit d’être plutôt que faire. Trouver son centre, s’aligner, avec présence et authenticité. Atteindre, sans chercher à l’atteindre, un équilibre, tout en étant dans un mouvement perpétuel de déséquilibre. Tout cela pour rayonner ; être pour, plutôt que contre. Aimer, en somme…

Petit moment de réflexion avant les échanges

Petit moment de réflexion avant les échanges

Conférence sur la voie du juste à Nouvelle Acropole Paris 11

Conférence sur la voie du juste à Nouvelle Acropole Paris 11

Comments Pas de commentaire »

 

Dans cette période de confusion des genres, le public était très nombreux pour assister avec une grande attente, à cette conférence sur « Jung, rencontre entre Masculin et Féminin », organisée par Nouvelle Acropole Paris 11, qui recevait pour cette occasion Laura Winckler, philosophe, spécialiste de la pensée jungienne.  L’unité dans la complémentarité aura été le maître mot de cette soirée. Unité avec Soi, avec l’Autre et la Nature, dans cette capacité à rentrer en résonance avec l’Âme du Monde, à assumer la rencontre de l’anima et de l’animus en nous, clés d’une réconciliation avec sa nature profonde. Au-delà d’une piste de connaissance de soi, en donnant des clés accessibles, Laura Winckler nous a conduit sur les réflexions du « vivre ensemble », comme développement d’une conscience relationnelle à construire, et constructive pour ici et maintenant. De l’Union du Logos et de l’Eros, un son harmonieux et inspirateur, s’est répandu tout au long de la soirée, dégageant un optimisme palpable !

 

Comments Pas de commentaire »

Pour cette troisième conférence du Guerrier Pacifique ayant pour thème « La paix du coeur », devant un public en totale disponibilité, Lionel Nosjean a su toucher au plus profond de chacun la flamme qui l’habite et offrir un moment de partage et d’échanges plein de générosité.

Nouvelle Acropole, Conférence Guerrier Pacifique, La Paix du cœur, Paris 11

Nouvelle Acropole, Conférence Guerrier Pacifique, La Paix du cœur, Paris 11

Face aux contradictions qui nous habitent tous et nous limitent, les maîtres de sagesses nous offrent une clef, un enseignement sur la voie du coeur.
L’ouverture du coeur met en action la nature fondamentale de l’être humain.

Il n’est d’authentiques guerriers qui ne doivent avant tout se mettre au service d’une noble cause. L’ouverture du cœur mène à l’émergence d’êtres solidaires.

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Volontariat "les bons moments" par le centre de Paris 11

Nouvelle Acropole, Volontariat « les bons moments » par le centre de Paris 11

« De nombreuses personnes ont besoin de se retrouver pour parler, échanger, sortir de l’isolement, ou ne pas y tomber » a constaté une ancienne commerçante du 11e arrondissement. Sous son impulsion, l’école de philosophie pratique Nouvelle Acropole Paris 11 a pris l’initiative des      « bons moments ». Depuis le mois de janvier les rendez-vous des « bons moments » sont devenus l’occasion de se réunir autour d’activités d’entraide.

Écharpes au tricot et soupes de légumes pour les sans domicile fixes, qui seront distribués par l’intermédiaire des équipes de volontariat-maraude de Nouvelle Acropole, réunissent les cœurs et les mains. Les liens se tissent, « se tricotent », petit à petit, et donnent à chacun un sentiment d’appartenance, de respect et de dignité, et l’occasion de vivre un « bon moment ».

Comments Pas de commentaire »

Après Noël, les sapins, devenus inutiles sont abandonnés et jetés dans nos rues. À l’appel de la Mairie de Paris et particulièrement à l’injonction militante de la Mairie du 11ème arrondissement, les équipes de volontariat de Nouvelle Acropole Paris 11 ont participé à la collecte des sapins de Noël laissés pour compte sur les trottoirs de nos quartiers. Ils ont été rassemblés dans les points de collecte prévus par la Mairie pour être transformés ensuite en broyat, qui sera utilisé comme paillage sur les massifs des jardins parisiens. Ce type d’action concrète et efficace est un moyen simple et accessible pour lutter à sa mesure contre la marchandisation de notre nature, basée sur son exploitation. En nous permettant d’être utile, il nous sort d’un sentiment d’impuissance et nous rappelle à cette conviction que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Nouvelle Acropole, collecte de sapins par le centre du 11eme

Nouvelle Acropole, collecte de sapins par le centre du 11eme

Comments Pas de commentaire »

Devant un public nombreux, Lionel Nosjean, directeur du centre de Nouvelle Acropole dans le 11e arrondissement (la Fabrique 70) a tenu une conférence sur le thème   du «Guerrier pacifique». Ces deux termes sont antithétiques, mais cette contradiction n’est qu’apparente, c’est celle d’un être qui accepte de livrer le combat, mais pas n’importe lequel, celui de relier et d’harmoniser ses propres contradictions pour parvenir à l’unité. Par-delà ce qui lui plaît ou lui déplaît, ce qu’il maîtrise, ou ce qu’il ignore, ses forces ou ses faiblesses, le guerrier pacifique progresse, reliant en lui les contradictoires, s’identifiant à ce qui en lui est au-delà des oppositions apparentes de l’espace-temps. Et s’identifiant peu à peu à ce mystère, il devient ce mystère.

 

Comments Un commentaire »

Captivante conférence sur la Force de la Sagesse, à la découverte du maître intérieur, que Laura Winckler a animée pour Nouvelle Acropole Paris 11.

Dans toutes les traditions spirituelles, on recommande au disciple de ne pas se fier à une connaissance intellectuelle, une connaissance extérieure, et il est fait mention du maître intérieur comme la source de toute véritable sagesse. La rencontre avec ce maître intérieur fait l’objet d’un périple, exigeant à l’apprenti sage un parcours initiatique. Ce parcours est jalonné de façon universelle et atemporelle par des étapes, symbolisées par trois grands pas : la préparation, la traversée, le retour.

C’est au cours de ce périple que le Héros, Fils du Ciel et de la Terre, va rencontrer différentes figures du Maître, jusqu’à trouver en lui la voix du Maître intérieur. Ce parcours, cette méthode, au sens éthymologique de voie, donne des clés, des repères sur la rencontre de la Force de de la Sagesse, ses ombres et ses lumières, et chaque pas est un enjeu : « De quel côté de la lame se situe le fil de l’épée ? ».

La Saga de Star Wars et les figures de Maître Yoda, Luke et Anakin, ont permis d’illustrer cette périlleuse rencontre avec la Force, et de mieux comprendre son attrait dans un moment historique qui semble être en demande de quête, de repères, d’exemples.

Comments Pas de commentaire »