Archive de l'auteur

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Journée mondiale de la philosophie, Conférence « Les 12 vertus d’Héraklès » à Lyon

Chaque année, en Novembre, l’UNESCO promeut la philosophie  à travers une journée mondiale.

Pour cette  12ème édition, l’association Nouvelle Acropole de Lyon a organisé une conférence riche en découvertes sur le célèbre mythe d’Héraklès.

Avec l’étude des douze travaux accomplis par le héros, un lien a été fait entre notre monde logique et le monde symbolique des civilisations antiques.

Grâce aux douze épreuves envoyées par les dieux, Héraclès se découvre des vertus qu’il n’imaginait pas : Le courage, l’humilité, le bon sens….

Cette conférence menée par Didier Carrié, philosophe et formateur depuis de nombreuses années à Nouvelle Acropole, a permis de décrypter les archétypes et les mots pour illustrer l’épopée du héros magnifique qui traverse le temps et dont la conduite est destinée à inspirer chacun dans sa vie quotidienne.

Elle fera l’objet d’un livre dont nous ne manquerons pas de vous faire part !

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Conférence « Neurosciences et nouvelle éducation » à Lyon

Une conférence sur les neurosciences et la nouvelle éducation a été donnée par Antoine Herisseau, à l’école Nouvelle Acropole de Lyon.

Le conférencier est professeur de sciences, et formateur à l’école Nouvelle Acropole de Marseille.

Il nous a présenté l’éducation comme voie qui vise à construire notre intériorité et permet de se connaître, de connaître le monde et de le respecter.

Elle développe aussi l’esprit critique afin de ne pas être vulnérable à la propagande.

L’environnement social contribue  à construire le cerveau de l’enfant, car l’humain a besoin de l’autre pour se développer.

Les enfants aiment apprendre et le travail leur est plus utile que le jeu. La dimension pratique est essentielle : pour apprendre les choses, il faut les vivre, les expérimenter et se confronter aux autres.

Catherine Gueguen, pédiatre formée à l’haptonomie et à la Communication Non Violente (CNV), a démontré l’importance de la bienveillance dans l’éducation : il faut donner une éducation empathique et aimante. Du fait des neurones miroirs, plus on reçoit d’empathie, qui engendre l’imitation de l’éducateur, plus on est en mesure d’en donner aux autres. L’adulte éducateur doit donner à l’enfant des repères, un cadre. Il doit éviter le jugement, la critique et le reproche. Rebecca Waller, psychiatre et chercheuse à l’Université du Michigan, a critiqué les éducations punitives ; le stress sécrète du cortisol, très toxique pour le cerveau de l’enfant.

Du fait de la plasticité cérébrale, le cerveau peut modifier constamment son architecture interne au gré des stimulations d’apprentissage rencontrées, ce qui permet de dépasser le fatalisme, le déterminisme et d’élargir les limites posées par l’inné.

Ainsi par l’éducation, chacun peut développer le meilleur de lui-même.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, les volontaires du Lyon Clean-up Day!

Pour la deuxième année consécutive, l’association lyonnaise Nouvelle Acropole a participé au Lyon Clean-up Day pour lequel elle avait été mandatée par l’organisateur de l’événement, le mouvement Let’s Do It, pour co-encadrer un groupe avec lui.

Ce ne sont pas moins de 30 personnes qui se sont retrouvées dans le grand parc de Miribel pour une grande opération de nettoyage des espaces, mais ce sont surtout 30 cœurs de volontaires qui ont brillé en se mettant au service de la Nature, de la collectivité, et qui se sont nettoyés intérieurement.

Le prochain Clean-up Day aura lieu le 15 septembre 2018, et il ne sera plus lyonnais, ni français, ni européen, mais planétaire car tous les chantiers de nettoyage se dérouleront sur une même journée partout sur la planète.

L’école de philosophie pratique Nouvelle Acropole contribue à un tel projet parce qu’il est porteur d’une transition vers un monde plus respectueux de son environnement, en lien avec la mère Nature, habité par des hommes-citoyens soucieux d’agir de façon responsable envers eux-mêmes et les autres.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole activité

Nouvelle Acropole, conférence « C. G. Jung et les dieux intérieurs », à Lyon

C’est devant un public nombreux et captivé que Laura Winckler, philosophe, spécialiste de la psychologie jungienne, a donné  une conférence dans les locaux de L’association lyonnaise Nouvelle Acropole.

Carl Gustav Jung (1875-1961), médecin psychiatre suisse, a introduit dans sa méthode des notions de sciences humaines comme la mythologie. On lui doit également le concept d’individuation. Pour nous construire, nous comprendre et retrouver notre être fondamental, nous avons besoin de modèles, car l’âme se nourrit de ces modèles pour la réflexion. Nos qualités et nos défauts sont au départ ceux des dieux et déesses de la mythologie, et donnent du sens à nos évènements de vie. Les qualités des archétypes constituent des atouts à valoriser et leurs défauts constituent autant de défis à relever en les corrigeant. Il est aussi possible de développer des archétypes complémentaires pour mieux développer notre personnalité.

Laura WINCKLER propose à chaque homme d’identifier ses dieux de référence, et à chaque femme d’identifier ses déesses de référence par un test qui figure dans son dernier livre intitulé « Dieux intérieurs – comment identifier votre archétype personnel », publié par Nouvelle Acropole et disponible à l’Espace Vollon.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, Lyon, conférence « Sagesse toltèque et initiation chevaleresque »

Une conférence d’Adeline ALBOU intitulée « sagesse toltèque et initiation chevaleresque » s’est tenue à l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon, en présence de nombreux participants.
La conférencière s’est inspirée du livre « les quatre accords toltèques » de Miguel RUIZ, qui constitue un code moral qui s’appuie sur quatre enseignements :
1) Notre parole doit être impeccable. Il ne faut dire que ce qu’on pense vraiment et le mettre en pratique.
2) Quoi qu’il arrive autour de soi, il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Il faut se préoccuper de ce qui dépend de nous et pas de ce qui dépend de facteurs extérieurs à nous.
3) Il ne faut pas faire de suppositions, notamment par rapport aux pensées des autres.
4) Il faut toujours faire de son mieux, quoi qu’il arrive.
Les Toltèques ont vécu au Mexique de 850 à 1250 après Jésus-Christ.
La sagesse toltèque s’appelait toltequaiop. L’idéal des Toltèques était de relier le ciel et la terre, et cherchait à se détacher du matériel pour aller vers le spirituel.
Le kalmekak était une école de formation des guerriers qui recherchaient leur âme et leur identité.
Ces guerriers avaient deux armes : les fleurs, associées à la beauté, et le chant, associé à la sagesse.
Chaque chevalier devait livrer un combat intérieur, contre ses défauts, ses peurs, le plaisir et le confort. Cette lutte contre soi-même était représentée par le dieu Jaguar.
Les chevaliers cherchaient le détachement dans l’action et pas les fruits de l’action ; ils avaient un code d’honneur et respectaient la parole donnée.
Après une conférence de 45 minutes, des exercices pratiques ont permis aux participants de mettre à l’épreuve les enseignements des quatre accords toltèques et un débriefing d’un quart d’heure a permis à chacun d’exprimer ce que la conférence et les exercices lui avaient apporté, de définir ses objectifs ainsi que les qualités à développer pour les atteindre.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole, moment de partage dans une maison de retraite à Lyon

Dans le cadre d’un volontariat associatif, plusieurs dames de l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon, viennent faire une animation culturelle à la Maison de retraite Saint Martin d’Ainay.

Des lectures de contes, fables, poésies, histoires du vieux Lyon permettent aux résidentes  d’écouter, d’échanger, de se souvenir pendant quelques heures, un samedi après-midi par mois.

Certaines fidèles auditrices se retrouvent ainsi à partager un moment convivial dans le salon de la résidence.

C’est une belle initiative altruiste qui donne du sens au mot fraternité, d’offrir une distraction, un moment chaleureux à des personnes âgées, et où tout le monde s’enrichit et apprend de l’expérience de vie des autres.

Ce volontariat est l’expression de la philosophie et des valeurs d’entraide, de générosité au service des plus faibles, de Nouvelle Acropole.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole activité

Nouvelle Acropole, atelier « Gestion du temps », Lyon

Un atelier « Gestion du temps » s’est déroulé à l’école de philosophie Nouvelle Acropole de Lyon, en présence de 19 participants, animé par Sylvianne Carrié, sa directrice.

Dans une société matérialiste où on essaie de tout contrôler, on  constate qu’on ne peut ni  arrêter le temps ni le stocker ! Et c’est parce que le temps est notre bien le plus précieux que nous avons le devoir de bien l’utiliser !

Les causes du manque de temps sont nombreuses : difficulté à clôre une tâche ou à dire non à une sollicitation, ne pas se fixer de durée maximum pour une action, être sensible aux distractions, avoir une difficulté à choisir et à anticiper l’imprévu.
Quelques clés pour devenir ami du temps : se donner une finalité de vie, un idéal, qui donne du sens à notre vie et à toutes nos actions, déterminer nos priorités, les hiérarchiser par ordre décroissant pour les accomplir et les matérialiser dans un agenda.
Un questionnaire écrit individuel a permis à chacun de déterminer ses « petites voix » qui conditionnent inconsciemment nos bouffe-temps (« fais vite », « fais plaisir », « fais effort », « sois fort » et « sois parfait ») ; elles peuvent cependant être  contrebalancées par les ‘ »grandes voix » : trouver son rythme,  lâcher-prise,  faire confiance aux autres, accepter sa vulnérabilité et son imperfection.
En conclusion : conquérir l’avenir, affronter le présent, tirer expérience du passé et laisser une place au ressourcement !

 

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence de Philippe Bobola à Lyon

Nouvelle Acropole, conférence « Les Mystères du Temps, par Philippe Bobola à Lyon

Organisée par l’association Nouvelle Acropole, la conférence du physicien et anthropologue Philippe Bobola, ayant pour thème “Les Mystères du Temps”, fut une véritable plongée dans les arcanes de cette mystérieuse énergie « qui passe quand rien ne se passe ».

En cheminant au travers de points de vue philosophique, scientifique, artistique et culturel, nous avons pu comprendre un peu mieux ce que le temps renferme.

Des notions aussi diverses que la pensée positive, les phénomènes ondulatoires, le continuum espace-temps et bien d’autres furent expliquées afin de nous montrer combien le temps est changeant.

Une phrase est à retenir pour se confronter chaque jour au temps Chronos qui dévore ses propres enfants : “Le temps est l’actualisation d’une potentialité”.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole Activité

Nouvelle Acropole Lyon, maraude auprès des sans-abris

L’association Nouvelle Acropole Lyon organise des maraudes auprès des sans-abris. Cet acte de volontariat, qui met l’humain au centre, est au cœur du projet citoyen de l’école de philosophie.

Les maraudes sont l’occasion pour chacun de devenir acteur dans la relation d’aide, de donner à l’autre, de se mettre en marche pour que la société avance, qu’elle bouge. Mais ce que l’on découvre au final, c’est qu’en donnant, nous recevons beaucoup. Faire une maraude, c’est aussi sortir de sa bulle, c’est rencontrer des gens que nous ne côtoyons pas et qui nous amènent à ressentir l’unité dans la diversité des êtres humains. C’est un challenge, une « petite » aventure dans le quotidien. Petite par le temps nécessaire mais tellement grande par la richesse qu’elle procure.

Finalement, cette personne dans la rue est différente et pareille en même temps. Elle est différente physiquement, elle est différente par son parcours de vie. Et en même temps pareille car elle a les mêmes préoccupations et les mêmes aspirations que nous. Faire une maraude, c’est aussi recréer du lien avec une partie de la société qui est constamment présente et pourtant invisible et rejetée. Nous avons beaucoup à apprendre de ces personnes et la maraude nous met sur ce chemin d’ouverture.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "La magie entre le visible et l'invisible" Olivier Larrègle à Lyon

Nouvelle Acropole, conférence « La magie entre le visible et l’invisible » Olivier Larrègle à Lyon

L’école de philosophie pratique, Nouvelle Acropole Lyon, a organisé une conférence autour de la magie. Olivier Larrègle, directeur de l’école de Biarritz, magicien mais avant tout philosophe, a enchanté un public de plus de 70 personnes, en lui donnant des clés pour retrouver la capacité à s’émerveiller dans la vie et… avec quelques tours de magie !

Magie vient du mot perse magus et désigne le sage, l’homme de sagesse. La magie est donc une formation de soi pour aller vers la sagesse.

Fort de son expérience, le conférencier a pu faire découvrir les trois mondes de la magie : la magie pour retrouver son âme d’enfant, la magie pour se reconnecter aux archétypes du Bien, du Beau, du Vrai et du Juste et se transformer, et la magie cérémonielle.

La première va perturber nos sens et si on se laisse émerveiller en lui ouvrant notre cœur, et non en cherchant à comprendre le truc, elle va nous ré-enchanter, nous amener à regarder la vie autrement.

La deuxième demande au magicien une certaine volonté car elle implique une éthique, une morale, une intériorité ; elle touche la relation humaine donc l’engagement que nous avons  avec autrui. C’est la magie des relations de solidarité, de coopération, d’authenticité laquelle met en scène la partie invisible de l’être humain, le principe de correspondance où tout est lié ; ceci  requiert une attitude de confiance, d’accueil et d’ouverture, et fait naître à l’intérieur de soi, l’empathie, la compréhension et l’amitié. C’est le début de captation d’un sentiment d’immortalité, c’est la magie de l’âme du monde. En philosophie, cela s’appelle une deuxième naissance à la vie !

Une fois que nous avons accepté de renaître, nous pouvons accéder au monde de l’homme-mage, homme de sagesse, par le biais du sacré. Par des gestes rituels, même simples, comme celui d’allumer une bougie, nous faisons naître le mystère, on capte l’invisible. Ritualiser la vie, c’est lui donner du sens et de la profondeur, c’est la faire entrer dans une autre dimension. C’est la captation métaphysique de l’existence, c’est entrer en résonance avec les lois de la Nature. Seul l’homme a la capacité de voir l’invisible dans la matière.

En faisant de la magie, nous faisons offrande de nous-mêmes au monde. La magie, c’est l’âme qui agit.

Comments Pas de commentaire »