Archives pour janvier 2017

L’histoire n’est pas linéaire, et nous sommes dans une phase de transition. Les citoyens, la jeunesse en particulier, doivent changer leur regard sur le monde et relever de nouveaux défis, impensables pour les générations passées, car cette expérience à venir n’a jamais été vécue par l’humanité. C’est pourquoi l’association rouennaise Nouvelle Acropole a organisé une conférence sur la quête du Héros, animée par Laura Winckler, philosophe et écrivain, spécialiste en mythologie et symbolisme. Pour affronter les difficultés, il faut des repères stables et une posture intérieure solide. Œuvrer pour un monde où chacun trouverait sa place, un monde de solidarité et de fraternité, tourné vers le bien commun est la voie ancestrale du Héros, guerrier pour la paix, car il a commencé sa quête par sa propre transformation intérieure. Apprendre à croire en soi, passer par les étapes initiatiques imposées par sa voix intérieure, développer peu à peu son potentiel, est la voie qui nous permettra, ensemble, de vivre la liberté de notre propre destin, dans une vision de coopération et non de compétition. Vivre plus sobrement mais avec enthousiasme, avec des racines plantées dans le ciel et dans la terre, en étant au service de la communauté, telle est la quête du Héros. Avec des idées fortes, des mots simples, un cœur ouvert et beaucoup d’humour, Laura Winckler a conquis son auditoire qui s’est senti capable de relever tous les défis. Une belle soirée philosophique.

Comments Pas de commentaire »

Chaque année, tous les troisièmes Jeudi de Novembre, l’UNESCO organise « La Journée Mondiale de la Philosophie ». Nouvelle Acropole, a donc animé une soirée de conférence et de débat, pendant laquelle trois interventions se sont succédées et ont été l’occasion de nombreux échanges. Une présentation du contexte historique en Grèce au IV siècle avant notre ère, avec les vies et pensées de Platon et d’Aristote, puis sur le Bonheur et ses constituants, ainsi que la vision de l’amitié philosophique, le degré le plus élevé selon Aristote. Devant une nombreuse assemblée, ces différents thèmes ont démontré la profondeur abyssale de la pensée de ces deux grands piliers de la philosophie, leur faculté à faire naitre le dialogue pour élever la conscience, leur complémentarité ainsi que leur profonde actualité. La philosophie peut donc apporter une réponse essentielle pour apprendre à penser par soi-même, en se confrontant aux idées. Mais nul n’y parvient valablement qu’en s’appuyant d’abord sur la pensée des grands philosophes du passé. La philosophie n’est pas seulement une aventure, elle est aussi un travail, qui ne va pas sans efforts, sans lectures, mais elle rend libre, de penser et de vivre sa propre vie, une nécessité dans l’actualité d’aujourd’hui.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, Maraude, Strasbourg

Nouvelle Acropole, Maraude, Strasbourg

C’est sous les illuminations, vestiges du marché de Noël et sous les flocons de neige que les bénévoles de l’Association Nouvelle Acropole ont parcouru le centre ville de Strasbourg. Comme chaque mois, ils sont allés à la rencontre de ceux qui dorment dans la rue. Cette fois encore, ils ont distribué vêtements chauds, couvertures, produits d’hygiène, soupe faite maison, boissons chaudes et pour l’occasion de la galette des rois. Ils ont osé sortir de leur zone de confort pour affronter le froid mais surtout se confronter à certaines de leurs peurs. Peur de l’autre, peur du regard de l’autre, peur de son regard sur l’autre, peur de devenir un jour comme l’autre. Mais pourquoi, au fond, agissent-ils ainsi? Par pitié, culpabilité ou simplement pour avoir bonne conscience ? Eh bien non ! Si vous les interrrogez, ils vous diront que c’est un formidable moyen de rentrer en contact avec l’autre, qu’une fois la peur dépassée, ce sont des discussions vraies, authentiques, cœur à cœur, sans fioritures qui s’instaurent. Et parfois, curieusement, ces échanges peuvent devenir plus profonds que ceux que l’ont peut avoir avec ses proches. Mais alors, comment en sont-ils arrivés là ? Très simplement, nous disent-ils, « c’est comme si j’allais à la rencontre de l’ami de mon ami sans jugement et avec la gratitude de donner à l’autre ce que j’ai la chance d’avoir. Car c’est à ce moment là que je me rends compte de la chance que j’ai d’avoir un toit, un lit douillet, du chauffage, une douche bien chaude, des vêtements propres… Mais là où le miracle opère véritablement , c’est qu’en donnant de mon temps, des vêtements chaud ou simplement un sourire … je reçois un sourire, de la chaleur humaine et un peu de temps hors du temps et à la fin je me rends compte que j’ai reçu bien plus que je n’ai donné. »

Vous aussi, vous voulez tenter l’aventure et en ressortir plus riche.
Réservation et renseignement auprès de Christelle au 06 83 32 61 50.

Comments Pas de commentaire »

Nouvelle Acropole, conférence "La magie entre le visible et l'invisible" Olivier Larrègle à Lyon

Nouvelle Acropole, conférence « La magie entre le visible et l’invisible » Olivier Larrègle à Lyon

L’école de philosophie pratique, Nouvelle Acropole Lyon, a organisé une conférence autour de la magie. Olivier Larrègle, directeur de l’école de Biarritz, magicien mais avant tout philosophe, a enchanté un public de plus de 70 personnes, en lui donnant des clés pour retrouver la capacité à s’émerveiller dans la vie et… avec quelques tours de magie !

Magie vient du mot perse magus et désigne le sage, l’homme de sagesse. La magie est donc une formation de soi pour aller vers la sagesse.

Fort de son expérience, le conférencier a pu faire découvrir les trois mondes de la magie : la magie pour retrouver son âme d’enfant, la magie pour se reconnecter aux archétypes du Bien, du Beau, du Vrai et du Juste et se transformer, et la magie cérémonielle.

La première va perturber nos sens et si on se laisse émerveiller en lui ouvrant notre cœur, et non en cherchant à comprendre le truc, elle va nous ré-enchanter, nous amener à regarder la vie autrement.

La deuxième demande au magicien une certaine volonté car elle implique une éthique, une morale, une intériorité ; elle touche la relation humaine donc l’engagement que nous avons  avec autrui. C’est la magie des relations de solidarité, de coopération, d’authenticité laquelle met en scène la partie invisible de l’être humain, le principe de correspondance où tout est lié ; ceci  requiert une attitude de confiance, d’accueil et d’ouverture, et fait naître à l’intérieur de soi, l’empathie, la compréhension et l’amitié. C’est le début de captation d’un sentiment d’immortalité, c’est la magie de l’âme du monde. En philosophie, cela s’appelle une deuxième naissance à la vie !

Une fois que nous avons accepté de renaître, nous pouvons accéder au monde de l’homme-mage, homme de sagesse, par le biais du sacré. Par des gestes rituels, même simples, comme celui d’allumer une bougie, nous faisons naître le mystère, on capte l’invisible. Ritualiser la vie, c’est lui donner du sens et de la profondeur, c’est la faire entrer dans une autre dimension. C’est la captation métaphysique de l’existence, c’est entrer en résonance avec les lois de la Nature. Seul l’homme a la capacité de voir l’invisible dans la matière.

En faisant de la magie, nous faisons offrande de nous-mêmes au monde. La magie, c’est l’âme qui agit.

Comments Pas de commentaire »

Aller à la barre d’outils